| |
Par hasard
Corto Maltese se reposait paresseusement sur l’unique véranda de la pension Java à Paramaribo (Guyane Hollandaise). On voyait tout de suite que c’était "Un homme du destin".
Il alluma un de ces minces cigares que l’on fume seulement au Brésil ou à la Nouvelle-Orléans d’un geste mesuré. Il était en train de jouer pour un public invisible.
A cet instant la représentation fût interrompue...
(Hugo Pratt, "Sous le signe du Capricorne")
Le sondage inutile du moment

Un nouveau casting ottomanocéphale est en projet. Selon vous le meilleur candidat est

La rubrique en bois

Le con du mois

Alors qu’elle découvrait le buste de Marianne à son effigie, la potiche exhibophile de TF1, fut transportée par la puissance symbolique de l’œuvre et s’exclama dans un élan de lyrisme sauvage « Putain, t’as vu les oreilles qu’ils m’ont fait ? »
La dernière digression
Le dernier gribouillage
Ma blogosphère
Syndication

Empanadas et politesse exquise (épisode 1)

jeudi 6 janvier 2005
Comme tous les célibataires assez au fait des choses du Net, j’ai essayé un jour les rencontres sur Internet. Cela m’a valu (liste non exhaustive)
quelques expériences enrichissantes, (une gentille sud-américaine qui a défaut de me faire découvrir son tempérament de feu, m’a fait découvrir une (...)

Ma vie est foutue...

mercredi 5 janvier 2005
... je ne serai jamais un génie.
A presque 34 ans, je dois me rendre à l’évidence : l’histoire de l’humanité ne gardera aucune trace de mon passage. Oui, enfin bon, pour être honnête, j’y ai jamais vraiment cru, mais pour poursuivre dans ce filon de l’honnêteté, ça ne m’aurait pas dérangé ! (...)

Audience Télé 2004

mardi 4 janvier 2005
Plus forte audience de l’année : un vague match de foot suivi sur TF1 par 15,3 millions de Français, soit environ 1 sur 4.
Pendant ce temps-là, il y avait quand même 3 français sur 4, une très large majorité donc, qui étaient en train de lire, d’écouter de la musique, de faire l’amour, d’aller (...)

A la mine !

lundi 3 janvier 2005
Aujourd’hui retour au boulot, alors fini de rire, charmante Elvire.
Cours à 8 heures en plus ; ce qui constitue à mon sens l’aboutissement tangible de siècles de raffinement en matière de perversité.
Mais n’anticipons pas, car pour bien saisir tout le sel de l’affaire, il convient de revenir à (...)

Pourquoi ?!? non mais pourquoi...

dimanche 2 janvier 2005
...c’est toujours quand je suis au lit, bien peinard et prêt à m’endormir que j’ai les meilleures idées ? Si je me lève pour les noter, après, je peux plus me rendormir et si je ne les notes pas, après je les aies oubliées...
Hein ? Qui a parlé de loi de Murphy (...)

Raz-de-marée en Asie du Sud...

dimanche 2 janvier 2005
Z’ont eu de la chance (dans leur malheur) que cette catastrophe n’aie pas eue lieu en plein mois d’août. Ils auraient eu beaucoup moins de dons. Mais là, la période est propice, avec tous les bons sentiments qui se ramassent à la pelle en cette période...
Oui, je sais. C’est horrible. Mais le (...)

Pour la prévention de TOUS les risques...

dimanche 2 janvier 2005
Vous n’êtes pas sans savoir, si, comme moi, vous avez la mauvaise habitude de fumer, que tous les paquets de tabac affichent aujourd’hui un avertissement sans frais au malheureux consommateur déjà hanté par un coupable sentiment de faute et souvent victime d’ostracisme chronique. Les formules (...)

L’Europe enfin reconnue internationalement

samedi 1er janvier 2005
A preuve : les dealers de drogue commençent à préférer l’euro au dollar !
La prépondérance des intérêts financiers n’épargne décidément aucun secteur d’activité...
Avertissement

Du pléonasme et de l’effet de style

samedi 1er janvier 2005
Cher internaute,
Afin que les choses soient bien claires entre nous dès le départ, je tiens à te mettre en garde. A te prévenir. Et ce dans le seul but de t’éviter de la peine. N’est-ce pas une délicate attention de ma part ? Saches donc, cher internaute, que toutes les formes redondantes que (...)
Inauguration

Mon joli blog tout neuf

samedi 1er janvier 2005
J’ai trouvé une titre pour mon blog !
Comme ça, au matin (12h02, quand même) de ce premier jour de la nouvelle année, alors même que la question me turlupinait avec force depuis pas mal de temps, et ce sans que rien ne le laisse présager ; le chapon fortement arrosé de la veille aurait même pu (...)
|< << >> >|